La mode de l’Achat / Revente ou comment être dans l’illégalité sans le savoir ?

2 réflexions au sujet de « La mode de l’Achat / Revente ou comment être dans l’illégalité sans le savoir ? »

  1. «En effet, dans ces cas de figure, on ne peut pas vraiment parler d’investissement mais plus de spéculation»

    Vous commettez une énorme erreur économique en niant le caractère d’investissement à la spéculation. En effet quelle est la définition ECONOMIQUE (pas celle que l’on peut lire sur les blogs à deux balles) de l’investissement ?
    Un investissement est une mobilisation de ressources dans l’intention d’en tirer un AVANTAGE ECONOMIQUE FUTUR.
    Acheter dans le but de revendre plus cher c’est bien une intention de tirer un avantage économique. La spéculation est donc bien une forme d’investissement.

    D’ailleurs si on veut chipoter le Larousse indique comme définition pour spéculer : «Compter sur quelque chose pour en tirer avantage, pour parvenir à ses fins : Spéculer sur la cupidité des hommes.»
    Si vous achetez un bien immobilier dans le but d’en tirer des loyers ou une action dans le but de percevoir des dividendes vous spéculez sur le fait que des locataires vous paient un loyer (qu’il n’y ait pas trop de vacance locative ou d’impayés) vous spéculez sur le fait que l’entreprise va continuer à produire des bénéfices lui permettant de verser des dividendes…

    Le risque est inhérent à tout investissement et donc on spécule sur le fait que le risque ne se produise pas. L’important est non pas de maîtriser le risque (on ne peut pas par définition maîtriser un événement qui est aléatoire) mais d’avoir une politique de gestion du risque. La spéculation n’est pas plus risquée qu’un investissement dans le but de produire un rendement récurrent le risque est juste différent ce qui nécessite donc une politique de gestion du risque différente.

    1. Bonjour Didier-Fabrice,

      La différence fondamentale entre spéculation et investissement, porte sur la notion de durée.

      La spéculation porte sur du court-terme, l’investissement sur du long terme. Le marché immobilier actuel permet difficilement d’envisager une vision courtermiste…

      Cordialement,

Répondre à Investimmo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>